Secours Populaire

Tout ce qui est humain est nôtre

Espace bénévoles

Le travail remarquable du comité de Mauriac auprès du CAO de Champagnac les mines

Les centres d'accueil et d'orientation (CAO) sont un programme du gouvernement français destiné aux demandeurs d'asile qui fournissent aux migrants des informations et un hébergement temporaire. Dans les CAO, les migrants ont accès aux soins de santé, ainsi qu’à un soutien social et administratif assuré par des agents et des associations qualifiés. Les centres sont situés dans "d'anciennes casernes de gendarmes, des hôpitaux et centres de formation désaffectés et des villages de vacances hors saison", etc.... Il y a actuellement environ 450 CAO.

             COMPTE RENDU DES ACTIVITES MENEES AU CAO DE CHAMPAGNAC

Un CAO (Centre d’Accueil et d’Orientation) s’est implanté dans notre canton à Champagnac Les Mines fin juin 2017. Notre comité se situe à 44 kms de Champagnac.
Notre comité s’est engagé dés le départ sur différents domaines pour accueillir le mieux possible les personnes attendues dans ce CAO.

PHASE 1 :
Nous avons participé à plusieurs réunions pour la mise en place de ce CAO suite à une demande de Mme La Sous Préfète.
Nous avons pris contact avec Le maire de la commune de Champagnac et l’équipe d’encadrement. Cette dernière fait parti de l’Association Cosi Forum Réfugiés dont le siège social est situé à Lyon.

PHASE 2 :
Plusieurs initiatives ont été prises pour accueillir les premiers arrivants fin juin, début juillet 2017.

Découverte de la Région (Salers, Château de Val, Mauriac). Nous avons utilisé nos voitures personnelles car il existe très peu de transports en commun dans ce secteur. Ces sorties ont été l’occasion de premiers contacts avec ces personnes, dont la plupart étaient de jeunes célibataires afghans, soudanais, libyens ne parlant pas un mot de français et très peu en anglais. Les échanges ont favorisé la Communication dans notre langue et ces bains de langage se sont révélés très positifs pour l’ensemble des résidants.

En partenariat avec l’équipe d’encadrement nous avons essayé de répondre aux premiers besoins.

  • Apport de matériels tel que de la vaisselle pour compléter ce qui manquait au CAO.

Petit à petit la vie s’organise au château.

  • Mise à disposition de notre vestiaire pour combler le déficit vestimentaire de chacun. Nous continuons encore actuellement à ouvrir de manière exceptionnelle notre local pour permettre aux arrivants de se vêtir correctement en leur donnant la possibilité de choisir ce qu’ils désirent.

Nous avons réalisé un achat important de baskets pour remplacer les éternelles tongs que les personnes portent.

  • Achats de casques, de gilets jaunes pour leur permettre d’utiliser les bicyclettes mise à leur disposition lors de leurs déplacements
  • Une demande de subventions exceptionnelles au niveau de Mauriac et des autres communes environnantes a été réalisée. Seules trois communes ont répondu présentes (Champagnac, St Pierre et Mauriac).
  • Heureusement la générosité des citoyens ne s’est pas fait attendre et les dons en vêtements, en jeux, en couvertures, en vaisselle ont été nombreux. Ce qui nous a demandé des périodes de tris intenses et de nombreux transports pour emmener à Champagnac les différentes affaires.

PHASE 3 :

  • ATELIERS D’ALPHABETISATION A PARTIR DE SEPTEMBRE 2017 DE MANIERE QUOTIDIENNE.

L’apprentissage du français s’avère être une mission primordiale pour favoriser la Communication et l’Intégration des personnes accueillies. Après plusieurs réunions tout se met en place. Des personnes volontaires et bénévoles du secteur se joignent à nous pour mettre en place et participer à ces ateliers d’apprentissage.
Ces ateliers auront lieu tous les jours de la semaine en matinée, l’équipe municipale de Champagnac met la salle du conseil à notre disposition, au sein de la mairie.
Le matériel pédagogique est fabriqué et élaboré par nos soins. La participation des migrants à ces ateliers reste une participation volontaire. Nous nous apercevrons au fil du temps que l’assiduité devient récurrente pour un certain nombre d’entre eux.
Les contenus, l’organisation, les objectifs sont définis avec l’ensemble des accompagnants en Français et chacun d’entre nous apporte ses compétences. L’oral devient une priorité essentielle avant le passage à l’écrit et à la lecture. Nous essayons de leur apporter des structures de langue, du vocabulaire utilisé dans leur vie quotidienne et les premières notions de grammaire, de conjugaison.
Une confiance mutuelle s’instaure dans les groupes et bientôt chacun y trouve son compte. Les groupes constitués sont très hétérogènes, ce qui nous demande une organisation presque individuelle.
Au fil du temps pourtant, et selon les réponses administratives négatives que les migrants reçoivent, les groupes évoluent ou non en fonction des départs, des déceptions. Il faut tenir bon car les relations engagées sont mises à rudes épreuves pour chacun d’entre nous.

  • MISE EN PLACE D’ATELIERS LUDIQUES : Apprendre le français en jouant en manipulant différents jeux de société permet d’inviter d’autres personnes à entrer dans la langue. Ces ateliers sont proposés une fois par semaine en après midi. Nous touchons ainsi d’autres personnes qui ne viennent pas en cours le matin et parfois les femmes qui ont tendance à rester au centre.        

MISE EN PLACE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE 2 fois par mois : En partenariat avec la Croix Rouge et la Banque Alimentaire nous rangeons le local puis nous ouvrons l’espace aux résidants pour qu’ils choisissent ce qui leur manque au niveau ingrédients de base.

Cette distribution était réalisée par une personne employée par l’Association Forum Cosi Réfugiés l’année passée. Le manque de personnel ou la durée d’un contrat de travail faisant défaut, la participation à cette distribution a été demandée aux personnes bénévoles qui venaient régulièrement au centre.

PHASE 4 :                                    JUIN 2018 / Juin 2019

Toutes les activités perdurent encore cette année avec d’autres résidants, les groupes se font et se défont en fonction des départs et des arrivées.
Quelques personnes ayant eu un titre de séjour sont installées dans des appartements à Ydes et il s’avère aujourd’hui que nous sommes confrontés à d’autres besoins, d’autres difficultés et d’autres prises en charge. Ce qui s’ajoute à nos interventions.

  • MISE EN PLACE DES TRANSPORTS MAURIAC /YDES : Des personnes participent aux 200h de français obligatoires à la FORMAC . Ces cours sont dispensés à Aurillac et nous obligent à combler le déficit des transports en commun de notre région rurale. Ainsi, deux fois par semaine aucun transport n’est prévu de Mauriac à Ydes après 18h50. Les horaires imposés par la FORMAC et cette formation ne correspondent pas aux horaires de transport existant.
  • AIDE ADMINISTRATIVE : Une fois que la personne quitte le dispositif du CAO, elle doit s’organiser et se débattre face aux démarches administratives (Pôle Emploi, Assistante Sociale, CAF, Enedis, Liens avec les propriétaires, Banque, Mission locale, Recherche d’emploi). Nous essayons de répondre le mieux possible à ses démarches en essayant de rendre la personne autonome et cela prend beaucoup de temps.
  • Des trajets, des transports se multiplient afin de résoudre le mieux possible les situations. Les kilomètres, les déplacements avec nos voitures personnelles se multiplient. 

Notre aide matérielle pour les nouvelles personnes continue et nous répondons le plus possible aux demandes urgentes en y associant les personnes concernées.

  • Mise en place d’un atelier informatique au cybercentre de Ydes, pour élaborer des C.V et des lettres de motivation, pour s’entraîner à l’ASR (Attestation de Sécurité Routière niveau 5ième) qui leur permet de se rendre à Clermont pour réussir cette attestation

Nous voudrions ici remercier notre Comité Départemental qui nous aide régulièrement lorsque nous faisons appel à eux au niveau financier, humain. Nous savons que nous ne sommes pas seuls et cela nous réconforte agréablement.
Toutefois, nous souhaiterions que les instances législatives se posent la question en profondeur sur l’implantation de Centre d’Accueil d’Orientation dans nos régions rurales et leur fonctionnement.
Les problèmes liés aux déplacements pour se rendre à la Préfecture du Cantal, à l’OFRA à Paris, aux rendez-vous médicaux sont souvent résolus par l’ensemble des bénévoles qui entourent les migrants. Peu à peu, les gens s’essoufflent devant le peu de réponses positives apportées aux migrants.
Ces situations d’aide et de bénévolat deviennent un dispositif indispensable à la réussite de l’implantation d’un CAO.

Opération caddies au collège de Saint Mamet

Secours pop 1 Saint MametwebAffiche 2 saint MametwebtLes élèves de 5ème du collège Jean Dauzié de Saint-Mamet ont vécu vendredi 18 mai l'aboutissement d'un projet interdisciplinaire sur l'année, dont la finalité était l'organisation d'une action solidaire. Ils ont réalisé, avec succès, au sein du collège une grande collecte. Plus de 600 produits alimentaires et d'hygiène ont été recueillis au profit du Secours Populaire d'Aurillac.

Les bénévoles du Secours Populaire remercie les élèves, les encadrants, les parents d'élèves, l'école primaire de Saint-Mamet, les supérettes de Saint-Mamet et du Rouget pour leur soutien dans cette action.

Nous remercions aussi les élèves pour les magnifiques affiches qu'avec leur autorisation nous ne manquerons pas d'utiliser à l'occasion de nos manifestations et collectes.

 

 

 

Vos réunions, assemblées et formations

formationSe sont tenues 3 journées de formations  qui se sont terminées le mardi 6 mars des nouveaux bénévoles animées par Daniele Reynier..
Ont été abordé notamment, l'historique du secours populaire, les statuts, l'organisaton des fédérations au sein de la fédération nationnale,  les devoirs et droits de nos bénévoles, les questions juridiques etc...
Bref, des journées indispensables pour les nouveaux bénévoles et qui facilitent grandement leurs intégration.






Réunion de l'assemblée générale financière et du Comité départemental. Elle se tiendra le14 juin à 9h30 Centre Leymarie Salle 3.
L'ordre du jour sera diffusé ultérieurement.

Devenir bénévole?

Vous pouvez bien sur profiter de nos heures de permanences ou remplir ce formulaire
 

Vous souhaitez devenir bénévole

Entrée non valide
Entrée non valide
Entrée non valide, manque @
Entrée non valide
Entrée non valide
Entrée non valide
Entrée non valide
Entrée non valide

Sous-catégories

Restos flyers affiche urgence alimentaire 2

Evènements

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

aidez

Connexion réservée